29 J

 

Dépôt des archives du château de Gos

 ancien château des seigneurs de Barre

 

 

 

Fonds non classé donc non communicable

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Françoise Hubaut et Martine Jean Avril 2004


 

Présentation

 

Ce petit fonds d’archives (environ 1 mètre linéaire) a été déposé aux archives départementales en 1950. Il s’agit en fait d’une réintégration sur la commune de Barre.

Le fonds comprend des papiers réunis en liasse, deux registres (notaires de Lacaune  du XVème siècle) et une soixantaine de parchemins conservés dans une malle ancienne (18ès probablement). Il a fait l’objet d’un pré-classement sommaire et provisoire par M. Maurice Gresle-Bouignol ancien directeur des archives départementales qui relate d’ailleurs l’arrivée de ce fonds aux archives départementales dans une communication  au congrès des Archivistes de France qui se déroula à Auch cette année là (1950 ?) ou peut-être la suivante. Les 7 pages dactylographiées de cette communication (non publiée ?) se trouvent conservées en 29 J 1. Notons que M. Gresle-Bouignol publie Découverte d’archives à Barre dans Almanach du Tarn Libre en 1952, 4 p. non paginées, publication dont le contenu doit être très proche . Le fonds est également présenté dans le Guide des archives du Tarn (1978) p 246-247 toujours par M.. Gresle–Bouignol, nous reprenons ci-dessous la bibliographie concernant ce fonds. Ajoutons que des acquisitions diverses sont venues augmenter ce fonds en 1957, 1958 et 1961. D’autre part Le chanoine Thomas de Béziers (curé de St Aphrodise) a réalisé un inventaire manuscrit d’une partie des archives des seigneurs de Gos et cela avant le dépôt de celles-ci aux A.D. Tarn. Il aurait effectué ce travail en 1942. Alors qu’il séjournait au couvent de Gos pour rétablir sa santé, il découvrit dans la chambre dite de Monseigneur, une cachette murée au-dessus de l’alcove où y trouva une très vieille malle de bois et peau (voir 29 J 54). Le petit cahier (in-4°, 20 fol) où il a consigné ses analyses a été récupéré par l’archiviste en 1957 et joint au fonds 29 J ( voir 29 J 1 (original) et la photocopie de ce cahier conservée dans la bibliothèque des A.D. sous la cote Bib C 1362/4).

 

Contenu

Les archives concernent les seigneurs de Gos et la famille De Bène. Plusieurs liasses de documents et de comptes familiaux sont relatifs à Jean Vigier, médecin de Castres au XVIIème siècle,dont la fille épousa le fils du seigneur de Gos. A noter une liasse venus du père de la première femme de Jean Vigier, André Servolles, qui fut receveur du diocèse de Castres, liasse relative à sa mission de contôleur général des vivres de l’armée du Duc de Rohan (1620-1621). Autres familles intérressées : de la Fontaine, de Mascarenc

 

Bibliographie

Notice sur Jean Vigier, médecin à Castres au XVIIème dans Annuaire du Tarn, 1901, p. DVI-DVII.

Gresle-Bouignol, Une dynastie de médecins à Castres au XVIIIème siècle,1ère partie. Dactylogramme, 21 x 27, 1955, 19 p.

Gresle-Bouignol, En marge du Livre vert de Lacaune, dans Bulletin de la Société des Sciences Arts et Belles Lettres du Tarn, séance du 14 décembre 1950.

            Alengrin (Paul), Lecture des registres de Malacare, notaire à Lacaune ; 1420-1427 et 1457. Relevé des rubriques des tous les actes, dressé en 1972. Dactylogramme 21 x 27 et 21 x 29.7, 5, 26 et 9p.

            Alengrin (Paul), Contribution d’un notaire (Jean Malaca, 1420-14727) à la connaissance des mines de Fer de Lacaune, dans Bulletin de la Société des Sciences Arts et Belles Lettres du Tarn, année 1973 (1974), p. 717-731.

 

Concernant le château de Gos :

            Notice anonyme dans Albia Christiana, T III, p 99.

« Le château de Gos reconstruit un peu avant la fin du XVIIIème s. est devenu depuis le 18 octobre 1843 propriété des sœurs de St Joseph d’Oulias, n’a rien de bien remarquable.Ce n’est guère qu’une grande et belle maison bougeoise de style Renaissance(sic) encadré par deux larges tours. Sa façade presque en plein lidi est gracieudsement assise en tête et à l’est du village, aux pieds du grand Mont Barre à une altitude de 900 m environ.

Anciennement le château de Gos était un vrai manoir féodal où le seigneur du Pays avait sa résidence. Le bâtiment sans compter ses dépendances se composait d’un corps de logis fortifié par deux tours rondes et environné de fossés. On voit encore des traces soit des fossés soit des deux tours. »

 

Cotation du fonds et conditionnement, avril 2004 par Françoise Hubaut et Martine Jean.

Un nouveau dépôt d’archives est en cours de construction et les fonds vont être prochainement déménagés. Dans l’optique de ce futur déménagement nous avons procédé au reconditionnement de ces archives et à leur cotation provisoire. Le fonds ayant été en partie classé, nous n’avons pas touché aux liasses constituées et avons coté les chemises ou les registres de façon aléatoire sans chercher à constituer un ordre logique ou même chronologique selon le principe du Répertoire Méthodique. Par contre nous avons noté ici tous les détails d’analyse lorsqu’ils existaient car ils constituent une voie d’entrée dans le fonds même si celui-ci garde son statut de fonds non classé.

 

 

Communicabilité

Le fonds n’étant pas classé il n’est pas communicable. Il est cependant possible de demander une dérogation auprès du directeur des archives départementales qui appréciera ponctuellement si cela est envisageable.

 


29 J 1

Documents d’analyse concernant le fonds. A noter :

Dactylogramme de l’allocution de M. Maurice Gresle-Bouignol au Congrès des Archivistes de France qui s’est tenu à Auch vraisemblablement en 1950, présentant le fonds. 7 pages.

Inventaire manuscrit par le chanoine Thomas, de Béziers, d’une partie des archives des seigneurs de Gos (1326-1788), rédigé avant leur dépôt aux archives départementales du Tarn et entré aux A.D. en 1957 (J57/8). A noter p 10 à 14 : notes extraites d’une monographie de la paroisse de St Joseph de Gos, par l’abbé Nègre, curé de Gos, conservé dans les archives paroissiales.

1 cahier in-4°, 20fol.

 

29 J 2

Comptes pour Jean Vigier, médecin. 150 p.

 

29 J 3

Dénombrement et hommage de la seigneurie de Barre et coseigneurs de Cabanès, 4 juin 1613.

 

29 J 4

Successions de

Ester de Mascarenc

Anne de Mascarenc

Anne de La Fontaine épouse Icard.

 

29 J 5

Vente de la seigneurie de Cabanes de Barre à noble marquis de Bène.

 

29 J 6

Procès contre le marquis de Bène seigneur de Gos et Barre et les consuls de Barre et Cabanes, 1672-1679.

 

29 J 7

Raymond de Buxodono damoiseau habitant de [     ]diocèse de Vabres…vend à Bertrand Hugues de Lacaune (…) un denier tournois de cens qu’il a tant de son droit qu’en vertu d’une donnation à lui faicte par Bérenger de Buxodons son cousin, perçu par lui à raison de fiefs, quartes, quintes, et cens appartenant aux acheteurs, a…..Auriol de Muraçon et à Raimond Blanc de Saint Affrique ou a son épouse dans tout le mans de Gos et dans toute la paroisse Ste Marie de Barre et un denier de cens, terres, maisons et autre pocessions de toutes sortes d’Alengrin, du mans de Gos lesquels étaient tenus de moi sous le cens dufdit denier dans toute ladite paroisse.

1326, 2 novembre. 1 parchemin.

 

29 J 8

1356, 19 juillet. 1 parchemin.

 

29 J 9

Hommage de Jean Bène de Lacaune, notaire Vitalis Sabatier.1364, 11 avril.

Acte en latin, 1 parchemin

N.D.L.R. : une transcription de cet acte par M. Gresle Bouignol se trouve dans le dossier 29 J, 5 f° ms

 

29 J 10

XVIème s. 6 parchemins

 

29 J 11

Famille de Bène  XVIème s. 30 parchemins

 

29 J 12

XVIème s. 16 parchemins

 

29 J 13

1650-1699. 22 parchemins

 

29 J 14

1417 (copie) ; 1512-1590. 10 pièces. papier.

 

29 J 15

De Bène, seigneur de Gos. 11 pièces papier XVIIème s.

 

29 J 16

XVIème s. 1 cahier papier 2 pièces papier.

 

29 J 17

Liasse XVII-XVIIIème s.

 

29 J 18

Siméon de La Fontaine, avocat, et Toinette de Tersson, XVIIème s.

 

29 J 19

Inventaire des biens de feu Jacques de Bène, 1555.

 

29 J 20

Jean Malaterre, notaire de Lacaune, 1433-1434.

 

29 J 21

Ester de La Fontaine femme de Jean Vigier, médecin. 14 pièces papier.

 

29 J 22

Jean Bonafous, Castelnau de Brassac, 1588.

 

29 J 23

Métairie de la Planézié, consulat de Castres, Jean-Jacques et Antoine Fabre, 1690.

 

29 J 24

Marion de La Fontaine, affaire de la dotation : nouvelle convertie, à présent pensionnaire au couvent des religieuses de Lautrec, 22 juillet 1668.

 

29 J 25

Procès du marquis de Bène contre noble Jean de Banau, seigneur de Muratel, 1666. 1 cahier papier.

 

29 J 26

Certificat de l’apothicaire de Lacaune, Cambon, qui a  traité et médicamenté feu noble Jacques de Beynes, seigneur de Gos, décédé le 24 avril 1649.

 

29 J 27

Métairie dite Saint Martin de la Barte située à la Lande Haute, consulat de Labruguière et Salepieussou,ayant appartenu à Ester de Mascarenc, 1650-1685. A noter : Jean Caraguel, métayer de Melle de Vigier.

 

29 J 28

Noble Guicherius de Cadola seigneur de Curvalle comme procureur de noble Ricxendis de Boleraco sa femme coseigneuresses de Barre et des Cabannes donne quittance de lausimes d’achats faits par Raymond Fabre, marchand de Lacaune dans ladite juridiction. (vente d’un pré situé in manso d’en Ar( )anderi subtus bedali molendini Deodati de Cabanis).

1360, 11 septembre. 1 parchemin

 

29 J 29

Castres : liste des consuls entre 1620 et 1684. 1 cahier papier, XVIIIème s.

 

29 J 30

Divers, quittances, XVIIIème s. A noter : Marianne de Bène de Robert.

 

29 J 31

Jean Vigier médecin de Castres, Paul Vigier : affaires familiales. XVIIème siècle.

 

29 J 32

Métairie de Mascarenc : estimation des cabeaux, 1710 ; 1712.

 

29 J 33

De Bène. XVII-XVIIIème s.

A noter : mémoire des gerbes de Tasque que le marquis de Barre a eu dans sa terre l’année 1715.

 

29 J 34

Liasse XVII-XVIIIème s.

 

29 J 35

Jean Vigier. XVIIème. 27 pièces papier.

 

29 J 36

Anne de Vigier épouse Gaubert. 6 pièces.

 

29 J 37

Vigier : matières médicales, XVIIème s. 12 pièces papier.

 

 

ANDRE SERVOLLES, Receveur général du diocèse de Castres dans les premières années du XVIIème s. :

 

29 J 38

Pièces personnelles et familiales, 1600-1627. 22 pièces.

Pièces concernant l’activité de André Servolles comme contrôleur général des vivres de l’armée du duc de Rohan, chef général des Réformés.

 

29 J 39

Etat d’effectifs. Fourniture de pain et vivres, 1621. 21 pièces papier.

29 J 40

Recettes pour la rébellion. Commissions au nom du duc de Rohan. Afferme des revenus écclésiastiques. Afferme de l’équivalent, 1621-1622 ; 1629. 34 pièces papier

29 J 41

Pièces diverses, 4 pièces papier. s.d.

 

29 J 42

Fourniture des vivres pour l’armée du duc de Rohan. Ordonnances et instructions, 1621. 8 pièces papier.

 

AUTRE

 

29 J 43

3 Pièces « en double », XVIIès. (voir 29 J 40)

 

29 J 44*

Minutes notariales 1420-1427 : actes qui établissent les droits dans les masages de Lagost et de La Vaissières possédés par les habitants de Sieu (?) Camarès et Cantoul. 1 Registre , 212 feuillets.

29 J 45*

Minutes de Me Anthony Malasure, notaire à Lacaune, commençant le 25 mars 1457. 1 Registre.

 

29 J 46

Parchemin (antérieur au XVème) ayant servi de couverture à un registre.

 

29 J 47

Jean de Pentio du mas. De Cantolh, juridiction de Barre, vends à Jean Lormand de Barre une pièce tant à fief que terrage, qu’il possède indivi avec les terres de l’acheteur et avec les terres de Jean fils de Jeanne Peiroza situé in manso de Barre lieudit Los Crozals pour le prix de 50 sous. 1331, 22 mars. 1 parchemin.

 

29 J 48

Communauté de Cabannes et Barre.

A noter : impositions, 1649. (Assiette du diocèse de Castres)

 

29 J 49

Affaire du Pont de Camarès : avis, délibération des consuls tenue à Barre évoquant les démolitions des fortifications du pont de Camarès, St Affrique et St Jean du Bruel et demandant contrepartie financière au seigneur de Barre. 5 pièces 1629-1705.

 

29 J 50

1 morceau de parchemin, très mauvais état, rongé, mais lisible.

 

29 J 51

Divers à classer. XVI-XVIIIème s. A noter pièces se rapportant au baron de Caucalière.

 

29 J 52

Etiquettes d’archives. 2 pièces parchemin.

 

29 J 53

Fragments peu utilisables

 

29 J 54

Objet : malle en bois (et fragments de peau) ayant contenu les archives de ce fonds. XVII-XVIIIe siècle.